Alimentation VEFG : Végétale, Entière et Faible en Gras pour diabétiques

Adoptée aux Etats-Unis depuis des dizaines d’années, la méthode « Whole Food Plant-Based » avec son délicieux acronyme WFPB, n’est que très récente en France.

Cette méthode concerne la consommation d’aliments entiers et végétaux.

La notion de « Low Fat » c’est à dire « à faible teneur en matières grasses » est généralement induite dans cette catégorie d’aliments.

De nombreuses études ont montré les bienfaits de ces types d’aliments sur des maladies dites de civilisation. Notamment sur le Diabète et principalement sur la sensibilité à l’insuline.

Pour les pays francophones, nous avons inventé l’acronyme « VEFG » pour une alimentation « Végétale, Entière et Faible en Gras ».

La méthode et les programmes de Green Beluga sont en totale adéquation avec ce type d’alimentation. Elle permet ainsi d’améliorer rapidement et efficacement la sensibilité à l’insuline qui est la cause première du diabète de type 2, et se retrouve régulièrement dans le type 1.

Il y a toutefois une différence. Et une différence de taille.

Laquelle, me direz-vous ?

Les habitudes…et oui, les habitudes et les recettes de cuisine en France sont bien éloignées de la cuisine version U.S.

Nous avons donc construit un programme spécifique avec des recettes adaptées pour vous.

A la fin de cet article, si cette approche vous intéresse, nous vous donnons 5 premiers conseils pour adopter plus facilement cette alimentation saine.

Les principes de l’alimentation Végétale, Entière et Faible en Gras. VEFG

C’est assez simple !

1 > On privilégie :

  • Les légumes et les fruits (si possible de saison)
  • Les céréales et les légumineuses en version « ENTIER»

Quand on parle d’aliments « entiers », on signifie « complet » ou le plus proche de leur état naturel. Riz complet, boulgour d’avoine, blé complet etc…On garde ici tout ce qui entoure les céréales (l’enveloppe du grain).

Ce qui offre de nombreux intérêts. Notamment, le ralentissement de la libération du glucose dans le sang pour les diabétiques de type 1, 2 ou Gestationnel.

Si possible, il faudra s’orienter vers le Bio pour éviter les pesticides qui se concentrent dans l’enveloppe extérieure du grain.

2 > On en mange mais en faible quantité :

des oléagineux et graines. On privilégie ainsi les acides gras bénéfiques (oméga-3 végétaux) mais sans excès, pour avoir la juste dose dont le corps a besoin.

Car pour certaines maladies, notamment le Diabète, les matières grasses sont justement un des nutriments à diminuer le plus possible pour restaurer une bonne sensibilité à l’insuline (Voir l’explication dans la méthode).

3 > Enfin, on exclue :

  • Les produits raffinés (farine blanche par exemple)
  • Les produits animaux (viande, œufs, produits laitiers, poissons)
  • Les matières grasses ajoutées (beurre, huile, margarine)
  • Les produits industriels et ultra-transformés…même certifiés VEGAN

**

Concrètement, si vous voulez des recettes avec cette méthode : Petit déjeuner, plats, desserts, sauces froides et chaudes, etc… Vous pouvez vous inscrire ici pour les recevoir gratuitement.

j’accepte la Politique de confidentialité détaillée en bas du site

**

Les bénéfices d’une alimentation VEFG sur son Diabète.

  • Le bénéfice principal d’opter pour cette alimentation est :

Une faible présence de matière grasse (notamment les graisses saturées et trans).

Car, comme indiqué précédemment, ce type d’acides gras est le principal facteur de résistance à l’insuline.

  • Mais ça n’est pas tout, Il y a un deuxième avantage à cette méthode.

Qui pour moi a tout changé.

Et c’est un avantage qui s’adresse à tous les gourmands que nous sommes :

On arrête de calculer les quantités de ce que l’on mange.

Les fruits, légumes, céréales complètes ont une faible densité calorique grâce à leur teneur en eau et en fibres. Ils donnent une meilleure sensation de satiété et un meilleur contrôle de son poids.

Même en mangeant de très bonnes portions, il est improbable que vous soyez en excès de calories sur la journée !

Cette méthode propose donc cet énorme avantage de se concentrer sur la qualité des aliments plutôt que sur la quantité.

Photo Tina Dawson

Ainsi, si vous suivez cette alimentation, vous n’aurez plus jamais cette sensation de faim.

Parce qu’il n’y a plus de restrictions quantitatives ni de calcul de calories.

Bien entendu, l’idéal est de prendre le temps de manger et de mastiquer : pour le plaisir de déguster, pour faciliter la digestion, et pour retrouver les sensations naturelles de satiété.

Pour les diabétiques de type 1, vous aurez simplement à noter pour chaque assiette type la quantité de glucides pour ajuster les doses d’insuline. Et vous verrez que votre ratio « glucides : insuline » va s’améliorer très rapidement, vous permettant de manger plus de glucides de qualité.

Mais bon sang, quel soulagement de ne pas se stresser sur les quantités mises dans son assiette !

Comment faire sa transition vers une alimentation VEFG ?

Il n’est pas toujours simple de changer ses habitudes. Surtout au quotidien.

Mais le jeu en vaut la chandelle. Cette nouvelle façon de vous nourrir va vous permettre rapidement d’inverser votre diabète en améliorant votre sensibilité à l’insuline.

Pour vous aider, nous vous livrons ici 5 conseils pour réussir votre passage à une alimentation de ce type :

  • 1 Mettez au clair vos motivations à changer

Répondez clairement à la question : Pourquoi le faites-vous ?
Pour vous, votre santé, votre famille, vos amis, votre estime de soi…

  • 2 Documentez-vous

Lisez des livres sur le sujet. Regardez des films, des documentaires.

Le documentaire « La santé dans l’assiette », le livre du Dr Neal Barnard, et tant d’autres sources d’information seront pour vous de véritables révélateurs.

Comme pour moi.

(Si vous avez besoin de voir toute la liste des références sur ce sujet, inscrivez-vous sur le groupe facebook, tout est en accès gratuit)

  • 3 Commencez par adapter vos plats préférés

Par exemple, si vous adorez les pâtes bolognaises (J’en suis fan également…),

Utilisez des pâtes complètes.
Réalisez une sauce à base de tomates et lentilles.
Ajoutez un légume bonus que vous adorez.
Utilisez de la levure maltée pour donner un petit goût fromager.
Et parsemez de basilic ou d’origan pour donner un petit coup de peps à votre plat.

Photo Sestrjevitovschii Ina

Vous commencez à voir l’ajustement mental qu’il vous faut développer ?
Voici deux autres conseils :

  • 4 Ayez toujours des « snacks » sains sous la main

Des fruits, des fruits secs, des barres de granola maison (voici une recette).

  • 5 Trouvez au moins une personne qui vous soutient

Sondez autour de vous qui pourrait vous soutenir dans cette démarche de changement.

Et bien entendu, le groupe facebook Green Beluga est disponible pour vous et pour trouver d’autres personnes qui suivent ce même chemin vers la santé.

Nous avons d’autres conseils et recettes pour vous. N’hésitez pas à nous contacter, via les commentaires ci dessous, si vous souhaitez vous lancer.

C’est avec plaisir que nous vous aiderons. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *