Fruits pour diabète type 2 et 1

Si vous êtes diabétique, on vous a déjà dit que vous devriez réduire votre consommation de fruits.

Parfois, on vous a même interdit d’en manger.

Mais pourquoi de tels conseils sont-ils donnés par la majorité des professionnels de santé ?

Tout simplement à cause d’une idée reçue :

« Les fruits sont des aliments riches en « sucres » qui font grimper rapidement votre quantité de glucose dans le sang. »

diabète et sucre blanc

Et bien, apprenez aujourd’hui, qu’il y a une petite part de vrai… mais surtout une grosse part de faux.

En lisant cet article, vous allez comprendre pourquoi, au contraire, manger des fruits est une bonne habitude pour votre santé.

Fruits et diabète de type 2 ou gestationnel

Alors les fruits, amis ou ennemis ?

Devriez-vous avoir peur de l’index glycémique de la pastèque ou du melon ?

Pour vous éclairer et vous sortir de cet apriori, nous allons vous raconter l’histoire d’une des plus grandes études sur l’alimentation et la santé.

Dans cette étude (*1) réalisée en Chine, plus de 512 000 personnes Diabétiques et Non-diabétiques ont été suivies pendant 7 ans en moyenne pour comprendre les effets de l’alimentation sur leur santé.

Comme vous le voyez, le nombre de personnes suivies et la durée sont à l’image de la population Chinoise :

GIGANTESQUE !

Violette Filippini

Parmi toutes les conclusions de cette étude, les chercheurs ont annoncé ceci aux participants :

– Plus une personne non-diabétique mange de fruits, moins elle risque de devenir diabétique.

Vous avez bien lu !

Donc manger des fruits pour un non-diabétique ne sera JAMAIS la cause d’un diabète de type 2.

– Et pour les diabétiques suivis dans cette étude ?

Si vous consommez des fruits frais seulement 3 jours par semaine :

  • Cela diminue le risque de mortalité de 17% par rapport aux personnes atteintes de diabète de type 2 qui ne mangent aucun fruit par jour.
  • Et cela diminue de 13 à 28 % le risque de complications graves liées au diabète : maladies cardiovasculaires, rénales, rétinopathie et neuropathie.

Le plus incroyable est que les chercheurs de cette étude ont trouvé une explication toute simple aux bienfaits des fruits.

Quels fruits pour son diabète type 2
Frank Albrecht

Le sucre des fruits n’a absolument rien de comparable au sucre blanc raffiné (seul ou introduit dans des aliments transformés).

Car le fructose dans un fruit est métabolisé par le corps d’une façon beaucoup plus saine que le sucre seul. En voici la raison :

Un fruit est un aliment végétal qui contient du sucre MAIS aussi :

  • 1. de l’eau qui va vous hydrater,
  • 2. des fibres qui vont ralentir le passage du sucre dans le sang et nourrir votre microbiote,
  • 3. des antioxydants et des micronutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre corps.

Aussi, STOP à l’amalgame sur les glucides.

Ne mettons plus au même niveau le sucre blanc et le sucre d’un fruit.

Il porte le même nom, mais la ressemblance s’arrête ici.

L’un est un poison. L’autre est une source de bien-être.

Comme le dit le Docteur GREGER, spécialiste en nutrition :

« Nous devrions tous manger des fruits et des légumes comme si notre vie en dépendait…Car c’est le cas. »

Quels fruits pour son diabète ?

C’est une interrogation qui revient souvent quand on est diabétique.

Mais est-il vraiment nécessaire de se poser cette question quand on sait que finalement, tous les fruits sont bénéfiques pour un diabétique ?

Chez Green Beluga, nous sommes partisans de bien choisir ses amis et ses ennemis dans son alimentation. Il vaut mieux manger sain que manger un peu de tout !

fruits interdits pour un diabétique ?
Jack Carter

Et pour nous, les melons, pastèques, mandarines, bananes, pommes et tutti frutti font clairement partis de nos amis « pour la vie ».

Il faut les aimer ces kiwis, ces clémentines et ces grains de raisin.

Que vous soyez atteint d’un diabète de type 2, gestationnel, 1, 1.5 ou en pré-diabète, nous sommes affirmatifs : TOUS LES FRUITS sont bons pour votre santé.

C’est étonnant que ces résultats qui peuvent transformer votre vie ne soient pas plus relayés.

Et il nous tient à cœur de faire tout notre possible pour déconstruire cette fausse vérité sur la nocivité des fruits.

Car l’ennemi se trouve ailleurs.

Et il est insidieux. En effet, à court terme, il nous trompe sur nos valeurs glycémiques.

Il nous fait faussement croire qu’il est la solution à notre diabète.

Vous allez certainement être surpris mais cet ennemi, c’est…

… le GRAS et pas le SUCRE

Parce que « OUI », les matières grasses (surtout les graisses saturées, mais aussi les bonnes, en excès) restent le principal facteur de résistance à l’insuline.

Ajoutons que cette mauvaise sensibilité à l’insuline est :

  • La cause majeure du diabète de type 2.
  • La cause majeure des mauvaises courbes d’hyper et d’hypoglycémies pour tous les types de diabète.

C’est la résistance à l’insuline causée par le gras qui empêche les glucides d’entrer dans les cellules de vos muscles et de votre foie.

Vos cellules gorgées de gras, ne peuvent plus faire entrer le glucose et laissent ainsi le « sucre » s’accumuler dans votre sang.

Si on veut trouver une métaphore, imaginez vous un seau d’eau.

Tony Mucci

Dans ce seau d’eau, il y a un trou au fond.

Ce qui provoque une fuite.

A votre avis, quel est le coupable de cette fuite ?

C’est l’eau ou c’est le trou ? C’est bien le trou.

Pour la glycémie, c’est la même chose. L’eau, c’est le sucre. Le trou, c’est le gras saturé.

Pour améliorer votre diabète, il faut d’abord boucher le trou. Donc stopper le gras.

Les fruits pauvres en sucre pour son diabète

Les conseils habituels qui nous sont donnés, sont souvent les mêmes… malheureusement.

Les voici :

  • 1. Attention, choisissez bien les fruits que vous mangez ! Privilégiez ceux à IG bas.
  • 2. Et surtout prenez garde à la quantité que vous consommez.

Mais ces conseils sont-ils vraiment utiles pour un diabétique ?

Nous pensons que non (encore une fois) …

Car des études sur l’alimentation VEFG montrent le contraire.

Cette alimentation Végétale, Entière et Faible en Gras fait justement la part belle aux fruits.

Et elle s’avère être la plus efficace pour :

  • Inverser un diabète de type 2 sur le court et long terme.
  • Aider les diabétiques de type 1 et 1.5 à maîtriser leurs hypo et hyperglycémies

En effet, ce rééquilibrage alimentaire VEFG favorise les bons glucides comme les céréales entières, les légumes secs et nos amis les fruits.

Vous serez étonné.e d’apprendre que cette alimentation va même permettre à tous les diabétiques d’augmenter la quantité consommées de glucides ( dont les fruits ) sans provoquer de pics de glycémie !

Grâce à ce rééquilibrage, plus les diabétiques mangent de fruits et plus leur glycémie est prévisible !

Quelle agréable sensation que de comprendre enfin ce qui se passe dans son corps 🙂

Les hypoglycémies et les hyperglycémies se raréfient. On reste plus longtemps et plus souvent dans sa cible.

Et bien entendu ce lissage glycémique s’accompagne de nombreux avantages à court terme :

  • Plus d’énergie,
  • Une vie sexuelle retrouvée,
  • Une meilleure concentration,
  • Une source de stress en moins

Et puis, à long terme, on bénéficie d’une forte diminution des risques des complications liées au diabète.

Pour les diabétiques de type 2, lorsqu’il leur reste des cellules bêta du pancréas encore actives pour produire de l’insuline, ils peuvent même inverser leur diabète.

La grande majorité du temps (80% environ) , ils diminuent voir arrêtent leurs médicaments.

C’est la même chose pour des mamans en diabète gestationnel.

D’ailleurs, on vous conseille de prévenir votre docteur, diabétologue ou endocrinologue si vous commencez ce type d’alimentation. Voici un courrier qui vous permet d’avertir votre médecin : ici

IMPORTANT : Cette alimentation est simple à mettre en place. Par contre, c’est la transition entre votre ancien régime et cette nouvelle alimentation qui s’avère difficile pour certains.

Si vous avez besoin qu’on vous aide dans cette transition, voici un lien pour télécharger un guide de démarrage fort utile : cliquez ici

Fruits et diabète type 1 et 1.5

Si vous êtes diabétique de type 1 ou 1.5 ( LADA ), vous verrez votre A1c revenir dans les normes. Vos courbes quotidiennes seront également bien meilleures.

Finalement, cette alimentation vous permet de maîtriser votre diabète.

C’est votre diabète qui s’adaptera à votre vie. Et non l’inverse.

D’ailleurs, vous pouvez retrouver de nombreux témoignages de diabétique T1 et 1,5 ici : mastering diabetes

Mais revenons à nos abricots et à nos fraises.

Petite digression… sachez que l’aubergine, la courgette ou encore le concombre sont également des fruits… non sucrés !

Donc, revenons à nos fruits…sucrés :

Les sucres stockés dans les fruits sont donc « pré-emballés » avec de l’eau, des antioxydants, des fibres, des vitamines et des minéraux qui justement vont aider à limiter les pics de glycémie et améliorer votre sensibilité à l’insuline.

fruits pour diabète gestationnel
Valeria Terekhina

Bien entendu, le sucre des fruits va faire augmenter vos valeurs de glycémie mais grâce à une alimentation faible en gras, la hausse se fera dans des proportions normales et naturelles.

La production d’insuline pour les diabétiques insulino-résistant ( type 2 et Gestationnel ) sera moins forte.

Et les diabétiques insulino-dépendants ( type 1 et 1.5) pourront améliorer leur ratio insuline:glucides

Les fruits interdits ou à éviter pour un diabétique

Si vous êtes arrivé.e jusqu’à ce paragraphe, vous avez peut-être été convaincu.e par l’intérêt de ne pas vous interdire les fruits dans votre assiette.

Mais vous vous posez peut-être cette question sous-jacente :

Y a t-il, malgré tout, une quantité à respecter ?

Y a t-il une limite au nombre de fruits à ne pas dépasser pour éviter une mauvaise hémoglobine glyquée HbA1c ou une prise de poids ?

banane et diabète
Photo par Ioana Cristiana sur Unsplash

Et bien sachez qu’il n y a pas de limite !

…Pour quelles raisons ?

Une autre étude (*2) peut nous l’expliquer. Cette fois, sur un petit nombre de personnes : 17 au total.

Et pourtant cette étude a un intérêt. Lisez ce qui suit :

Des chercheurs ont mesuré les effets sur la santé d’un régime majoritairement frugivore : 20 portions de fruits par jour. C’est énorme !

Cela représente 200 gr de fructose / jour soit l’équivalent de 8 canettes de soda !

Les personnes qui ont mené l’enquête ont mesuré les bénéfices suivants :

  • aucun effet indésirable
  • une perte de poids
  • une baisse de la pression artérielle
  • une baisse du niveau d’insuline produit par le corps

Toujours pour les mêmes raisons : un fruit a une structure qui contient eau, fibres et micronutriments parfaitement assimilés par le corps.

Donc rassurez vous, il faut mettre des fruits dans votre assiette et vous pouvez en manger à satiété si vous suivez l’alimentation VEFG.

Fruits secs, confiture et jus de fruits pour son diabète

Les fruits sont consommés de plusieurs manières : frais, séchés, en compote, en confiture ou en jus.

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que PLUS les fruits sont transformés et PLUS ils vont avoir une incidence puissante pour faire monter rapidement votre glycémie.

jus fruits et diabète
Photo d Alireza Etemadi 

Ainsi, en perdant sa structure fibreuse, les jus de fruits peuvent faire exploser votre glycémie. Ils sont d’ailleurs souvent utilisés pour faire remonter rapidement ses taux en cas d’hypoglycémie.

Quant aux fruits secs, leur absence d’eau renforce également leur incidence rapide sur le taux de sucre dans le sang.

Enfin, la compote ( souvent resucrée ) et encore plus la confiture sont de véritables bombes de sucre rapide qu’il ne faut surtout pas comparer à des fruits frais.

Bref, la manière la plus saine de manger des fruits, c’est de les manger frais.

L’idéal est de les acheter bio pour éviter tous les pesticides. Et notamment pour les fruits dont les principaux bénéfices nutritionnels se trouvent dans la peau (poire, pomme, etc…)

Pour résumer cet article :

– Les fruits comme les autres glucides de qualité (légumineuses, céréales complètes) ne sont pas l’ennemi d’une personne diabétique. Au contraire.

– Plus vous mangez de fruits, plus les risques de complications liées au diabète diminuent.

– Pour le diabète de type 2 ou gestationnel, vous pouvez inverser votre maladie en diminuant fortement vos apports en matières grasses, particulièrement les saturées. Cela signifie réduire voir supprimer votre médication. Et retrouver une qualité de vie d’avant diabète.

– Pour le diabète de type 1 ou 1.5, en réduisant votre consommation de gras, vous pouvez réduire vos doses d’insuline par rapport à vos quantités de glucides. Et surtout, vous pouvez améliorer votre qualité de vie : plus d’energie, plus de concentration, plus de liberté et une maîtrise plus fine de vos hypo et hyperglycémies.

Les fruits, c’est la vie, bon appétit 🙂

(*1) https://journals.plos.org/plosmedicine/article?d=10.1371/journal.pmed.1002279

(*2) https://www.masteringdiabetes.org/fruit-for-diabetes/

2 réflexions sur “Fruits pour diabète type 2 et 1”

    1. Merci Louise, mais on ne peut pas juste mettre « tous les fruits » sont bons pour un diabétique avec une liset de tous les fruits 😉

      On ne serait pas crédible.

      C’est pour cela que l’on explique pourquoi ils sont tous bons pour votre santé.

      Et comment cela a été démontré par des études.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *